Maroquinerie française : un secteur en pleine croissance

Dans le luxe la maroquinerie française tient une place importante. Il suffit pour cela de voir toutes les publicités dans les magazines de mode. Le sac à main essentiellement est un accessoire de mode incontournable. Il se doit d'être tout autant pratique qu'esthétique. Quelle que soit sa version (sac, pochette, petite maroquinerie), sa taille, sa matière... le sac à main fait partie de ces basiques d'un look branché.

Une maroquinerie made in France

En pleine croissance ce secteur articule des artisans toujours plus nombreux. Des ateliers voient le jour un peu partout sur le territoire et certaines marques comme Masha Keja incarne ce luxe à la française tant admiré dans le monde. Grâce à cette aura internationale certains ateliers qui continuent de perpétuer des gestes anciens peuvent encore travailler. Masha Keja a ainsi utilisé pour certaines collections la technique de la cannetille datant du XVIème siècle qu'elle reviste au gré de ses inspirations. Une manière de perpétuer un savoir-faire et d'apporter encore plus d'élégance et de subtilité à son travail. Aujourd'hui rare il n'y a que le luxe qui peut se permettre un tel degré de raffinement. Car pour réaliser un seul dessin c'est une journée de travail qui est demandée. Masha Keja créée ainsi de véritables oeuvres d'art qui se portent tout naturellement au quotidien.

Entre modernité et tradition

C'est ce qui fait tout le charme et le rendu d'exception des collections de la marque de maroquinerie française de luxe. Elle oscille ainsi avec finesse entre une touche urbaine et un patrimoine ancestral. Tout le savoir-faire français se retrouve ainsi en exergue sur des modèles d'une élégance rare. Toute la puissance et l'âme féminine d'une marque qui aujourd'hui incarne le chic à la française. L'esprit d'une maison héritière d'un long savoir-faire véritable trésor pour les générations à venir.