Matthieu Malige

Personnalité discrète, mais très influente, Mathieu Malige est un homme au parcours brillant. L’homme fait des études supérieures à l’école des Travaux publics, une formation qui a été couronnée par un diplôme d’ingénieur en 1997. Le jeune Mathieu entreprit ensuite un master en sciences à l’université de Los Angeles. Il finit par une spécialité en finances à HEC, école qui le sanctionne d’un diplôme en 1999. Zoom sur le parcours d'un homme au destin prodigieux.

La carrière de Mathieu Malige

Après l’obtention de son diplôme, Mathieu Malige amorce directement sa carrière. À Paris, il débute chez Lazard Frères, entreprise dans laquelle il était le sous-directeur aux affaires financières. Ce premier exercice professionnel lui ouvre les portes de Carrefour où il pose ses valises. Chez Carrefour, Mathieu Malige fait une première fois 6 ans et 7 mois, période pendant laquelle il a dirigé les finances de l’entreprise (d’abord pour la France et ensuite pour la Belgique). Il fit aussi un court séjour à la direction de la stratégie et du développement.

Par la suite, il rejoint le groupe Fnac où il dirigea les finances pendant 5 ans. Il conduit des projets remarquables tels que l’achat de Darty et l’entrée en bourse du distributeur de produits culturels. Malige est celui qui managera la direction financière de la fusion Fnac-Darty. Après ces expériences professionnelles remarquables, Monsieur Malige fait son come-back à Carrefour. Il occupe désormais, et ce, depuis 3 ans, le poste de directeur des finances du groupe désormais patronné par le PDG Alexandre Bompard.

Malige – Bompard : une collaboration fructueuse

Les deux hommes se connaissent depuis longtemps et leur collaboration est vieille de plus de 5 ans. En effet, Mathieu Malige et Alexandre Bompard ont travaillé ensemble à Fnac. Ensemble, ils ont révolutionné le modèle commercial du groupe. Pour ce faire, une refonte complète de l’offre commerciale, un bouleversement de l’approche de la relation client et le déploiement de solution e-commerce ont été mis en place. Les résultats n’ont pas duré et Mathieu a gagné la confiance de ses patrons.

Le deuxième passage de Malige chez Carrefour a été influencé par cette collaboration fructueuse entre les deux hommes. À la tête de la direction des finances du groupe, ils engendrent encore des bilans annuels positifs. La transformation envisagée par Carrefour et Malige met un accent particulier sur la digitalisation et la numérisation. Grâce à ce pari, après son arrivée, les ventes ont grimpé et le résultat et s’en est trouvé amélioré. Grâce à une stratégie finement élaborée, la crise sanitaire liée au coronavirus a été profitable au groupe. Carrefour enregistre une hausse importante des ventes au premier trimestre de l’année 2020.